Programme Grande Ecole - Pôle Finance
83 avis
3403 Abonnés
Note globale : ★★★★

Avis d'anciens

Laurie GUEGUEN, Promotion 2009

“ Le contrôle de gestion c'est des chiffres certes mais c'est avant tout une fonction support qui nous met en relation permanente avec les opérationnels de tous les services. ”

Avis déposé le 10/04/2013

Note globale : ★★★★

Qualité des cours ★★★★

Qualité des intervenants ★★★★

Ambiance ★★★★

Débouchés ★★★★

Qualité du réseau ★★★★

J'ai intégré Audencia en 2005 et ai été diplômée en 2009.

J'ai suivi une Majeure "Contrôle de Gestion/Audit" avec des cours de Contrôle de Gestion/Reporting mais aussi Audit interne et Finance.

Globalement, quelque soit l'école, l'enseignement théorique cours reste relativement éloigné de la réalité du métier (focus sur la méthode ABC qui n'est plus vraiment utilisée en entreprise par exemple).

Néanmoins, la partie "pratique" nous initie très bien à ce genre de poste.

Au travers des nombreuses études de cas, j'ai apprécié la préparation à la prise de décision en partant d'hypothèses diverses et à la matérialisation chiffrée d'une réflexion stratégique.

Je pense que nous disposons également à Audencia d'un très bon e-Learning sur le Pack office ce qui nous rend efficaces très vite une fois en entreprise.

Enfin, évidemment que notre formation est particulièrement valorisée ensuite auprès des employeurs grâce aux stages que nous menons : une année césure complète après le 3ème semestre et un stage de fin d'études après notre majeure.

La période d'études à l'étranger (obligatoire à Audencia) nous permet également de gagner en assurance et en flexibilité et d'améliorer nos compétences de communication interpersonnel qui me sont aujourd'hui essentielles dans mon travail.

Le contrôle de gestion c'est des chiffres certes mais c'est avant tout une fonction support qui nous met en relation permanente avec les opérationnels de tous les services !

Je souligne que, venant d'Audencia, je n'ai jamais eu de mal à trouver ni un stage ni un emploi (et pourtant vu la crise en 2009 ce n'était pas gagné d'avance).